Il voulait créer son propre musée!

Il était une fois un industriel passionné d’autos, Mr. Baillon qui aimait tellement les automobiles qu’il commença à les collectionner compulsivement.

Tout a commencé après la Seconde Guerre Mondiale où il en amassa jusqu’à 200 jusqu’à la fin de sa vie.

Des vieilles guimbardes jusqu’à des exemplaires exceptionnelles, il pensait faire de ses vieux jours un méga projet de restauration de ses trouvailles !

baillon6

Après avoir subi quelques déboires financiers, l’entrepreneur dû se séparer d’une bonne partie de sa collection. Il lui en restait 60 ans à sa mort il y a plus de 10 ans ! Cette collection privée très éclectique qu’il a accumulé pendant près de 50 ans a donc été retrouvée il y a quelques jours en pleine cambrousse abandonnée dans sa ferme. Conservés dans des abris de fortune, la nature a sérieusement entamé ces beaux tas de ferrailles.

baillon4

50 ans après

Après la mort du fils du collectionneur, le petit-fils s’est quand même interrogé sur les vieilles carosseries dans le jardin de son grand-père et  fit appel aux spécialistes de la maison Artcurial Motors qui n’ont pu que confirmer l’étendue du trésor de Mr Baillon ! Et quel trésor !

baillon7

Hispano-Suiza, Bugatti, Talbot-Lago, Maserati, Delage…Même une Ferrari 250 GT SWB California Spider ayant appartenu à Alain Delon, estimée jusqu’à 12 millions d’Euros ($17 millions) à elle seule.

baillon2

Ferrari 250 GT SWB California Spider

J’ai sélectionné pour vous mes coups de coeur et les incontournables. Retrouvez ici quelques clichés de la découverte improbable de cette véritable Caverne de collection !

baillon3

Vous vous dites, elle pourrait être à moi cette vieille Delage dont je rêvais étant gosse ? Alors, rendez-vous à Paris le 6 février prochain pour la vente aux enchères à l’occasion de l’ouverture du salon Rétromobile organisé par Artcurial bien sûr ! Tentez votre chance ou comme moi, plaisir des yeux !

baillon5

Je trouve la 250 GT superbe mais j’ai un faible pour la Maserati A6G Gran Sports de 1956 !

« Adjugée ! Vendue ! »