Pas la voiture de kéké que vous pensiez !

Une icône évoque des émotions, véritable emblême, témoin et symbole tel l’ovale bleu de Ford. Il y a la Mustang finalement arrivée en grande pompe sur le continent européen – distribué dans les « stores » depuis juillet. Puis, nous attendons aussi la prochaine GT début 2016, promise au compte gouttes. Il y a aussi une Ford qui porte le nom d’Icon sur certains marchés. Ford sait remplir ses cartons d’émotions. Petite surprise pour moi, avant la prochaine sortie de la Focus ultime (ndlr RS 350chevaux, 4WD), on m’a proposé de tester une version 2015 de la ST.

Certes, cette compacte intermédiaire demeure la voiture la plus vendue au monde (tous marchés confondus). Elle plait forcément, mais parfois à essayer de contenter le plus grand nombre de personnes on y perd en émotions… Et bien, erreur !

Oui ! Ce modèle iconique représente ce que Ford sait faire de mieux pour un budget accessible (29.000€, on y reviendra plus en détails plus loin). Piqué de curiosité, j’ai pris la route avec la Focus ST flambant neuve (14 km au compteur). C’est donc au cours d’un road-trip (+ de 2.000kms) que j’ai pu essayer la nouvelle Focus ST 2015 en version Ecoboost 250.

FOCUS ST74

Ce que j’ai voulu tester, c’est sa sportivité au quotidien… Alors, ignition ! À noter, plusieurs vantent les moteurs diesels ; moi, j’aime encore la souplesse des moteurs au gaz !

Quel look, surtout en Tangerine Scream !

Première surprise, je ne compte plus le nombre de têtes tournées et conversations entamées aux feux rouge, dans les parking, ou encore à la pompe à essence. Bref, je ne m’attendais pas à faire tourner les têtes avec une compacte supérieure…Normal ? Pour mon escapade, j’ai eu la chance (LOL) d’être au volant d’un exemplaire Tangerine Scream , un jaune nacré très accrocheur et flashy…Ça ne laisse pas indifférent, on aime, on déteste – à l’intérieur, on vient presque à l’oublier ! En plus de cette teinte, on y a ajouté les massives jantes noires 19 pouces avec effet diamanté et étriers rouges. C’était nécessaire pour compléter ce relooking. Ce n’était plus LA Focus de papa, mais une beaST infernale version badass.

Un profil athlétique

Un profil athlétique

La voiture a fait jaser (québecois : parler d’elle). Pendant ce road-trip, hommes, femmes et enfants se sont demandés de quel Ford il s’agissait. Je me souviens de la tête de ce gosse à la pompe à essence, ses yeux crépitaient. Peut-être aussi était-ce le superbe échappement double hexagonal qui l’allumait…

C’est bon tout çà, mais ce n’est pas tout de faire tourner des têtes au parking, il fallait qu’elle soit capable de les dévisser sur son passage.

Sportive et ergonomique

L’intérieur de cette Focus ST 2015 est soigné. Fidèle à son héritage sportif, les superbes baquets Récaro viennent de série et assortis à la couleur extérieure. Parfait maintien en courbe, on est surpris par le confort sur autoroute. Bien finie intérieurement, les plastiques moussés sont légion et donnent une belle impression de qualité.

Modèle d’essai oblige, le GPS en option a été ajouté. Souvent déçu par les modèles intégrés – Google Maps étant ma référence – je me suis amusé pendant tout l’essai à le comparer. J’ai été bluffé par la précision du SYNC 2 et des progrès saisissants par rapport à la première mouture. Avec la lecture des panneaux de signalisation, ça reste le must pour se faire guider en douceur (à noter : il a fallu que je monte avec mon ami de 0a100.fr pour que le GPS se plante, je mets çà sur son compte !). Il ne manquerait plus que de coupler ce SYNC 2 avec Waze pour profiter pleinement du surcoût de 1.150€. Belle mention pour la reconnaissance vocale qui m’a aussi surprise par son efficacité. Restez calme, dictez et suivez…

2015-Ford-Focus-ST-cockpit

Au chapitre des déceptions, la planche de bord très fournie est trop massive. Orientée vers le conducteur, sa partie basse est suffisamment large pour gêner le passager. L’heure est aux consoles épurées, mais pas encore pour cette américaine !

Les places arrières et le coffre sont dans la moyenne. De toute façon, vous n’achetez pas une ST pour son coffre. Si votre douce moitié (oh le sexiste !), dit quelque chose, vous craquerez pour la SW et là plus de concession, votre fils pourra se mettre au surf et votre fille à l’équitation avec sa propre selle !

IAA122

Vous manquez d’espace ? prenez la même en SW !

Une berline compacte versatile

Vous cherchiez une voiture familiale pour emmener les enfants à l’école (oui, c’est bien une 5 portes) avec un vrai coffre pour faire les courses ? Ne cherchez plus. Vous vous surprendrez à l’emprunter à votre douce moitié, en tant que meilleur des époux et papas, pour conduire les gosses au sport et votre femme à son cours de pilates ! Ce 2.0 litres est un régal de souplesse. On aime aujourd’hui les diesels pour leurs reprises à bas régimes, et bien réconciliation avec l’essence – avec Turbo s’il vous plait. J’avoue qu’au début, je n’étais pas impressionné. Normal, la ‘kékémobile’ était en rodage. Je sentais qu’elle ne m’avait pas tout dit…

Et puis, ça pousse ! Ça pousse fort même, pour seulement 250 équidés. Ce n’est pas une barquette de 1000kg, mais bien une voiture multitâches. Les reprises sont là, autant en 4ème qu’en 6ème à des vitesses inavouables (sur circuit bien sûr !?). Récompense sur le haut du tableau de bord, le mano’ de pression de turbo paraît ici nous narguer ! Souffle qui peut !

Une boîte 6 parfaitement guidée et étagée

Pour ne rien gâcher du moteur, il fallait une boîte à la hauteur. Et Ford Performance (oui, c’est son nom, dans une conversation, ça tape !) a bien travaillé avec cette boîte 6 bien étagée et parfaitement guidée. Elle permet à la Focus d’être silencieuse sur autoroute, mais aussi économe. Elle porte bien son nom d’Ecoboost, sur route, vous dépassez difficilement les 8.5l/100kms en étant généreux avec le pied droit. J’ai passé le volant à Madame et, sans problème, on est redescendu à 6.8l /100km annoncées par le constructeur.

Massive sur ses jantes noires en 19’ !

Bon, un modèle d’essai, c’est aussi fait pour montrer ce que le constructeur sait faire de mieux. Avec le Pack Style 19 Noir, ils m’ont fait très plaisir. La monte pneumatique passe de 18’ à 19’ mais chaussée en Michelin Sport Pilot 3 démoniaques (développés spécifiquement pour ce modèle) avec leur peinture noire diamantée. Vous voilà devenu un vrai badass. Pour ne rien gâcher, vous gagnez des disques de frein avant plus grand avec étriers rouge adhoc qui m’ont mis en confiance sur les passages les plus serrés. Mais le clou du spectacle arrive le soir venu…les seuils de porte « ST » sont rétro-éclairés rouge. Petit détail qui fait très soigné et digne d’une berline premium qui sait flatter son propriétaire. Mon conseil, pour 1.150€, jouez-la « Perf’ stylée ».

FOCUS - 15

Mise à part le « Tangerine Scream » qu’il faut vouloir porter tous les jours (et accessoirement facturé 1.200€), cette ST représente un excellent compromis pour qui souhaite allier berline compacte et sportivité. À 29.000€*, elle est tout simplement imbattable sur le segment des compactes musclés. En conduite de « bon père bonne mère de famille », elle a su se montrer très souple, mais aussi récompensante en conduite [très] dynamique. Tout en étant très joueuse (2 modes : Off & Sport bien paramétrés), je me suis senti en confiance sur des changements d’appui délicats avec un rendu de sensations très agréable. Elle braque mal, mais c’est un détail à côté de la direction précise et incisive ! Tout est dans les sensations qui font parfois défaut à certaines allemandes plus puissantes…

Les vignobles du Marmandais

Les vignobles du Marmandais

Au final, c’est une familiale pour ceux qui souhaitent encore mordre la route !

Découvrez très bientôt les impressions féminines de l’essai de cette beaST…

L’itinéraire : Parcours entre 2 mers

Nous avons tout de même parcourus plus de 2000 kms. Voici un petit aperçu de notre road-trip. Cette virée nous a emmené entre la ville Rose, Toulouse et la belle cité de Bordeaux. Étape à Brive-la-Gaillarde, petite bourgade avec un parfum médiéval enivrant dans son centre-ville (vieille ville). Restaurant à essayer sans détour : Le Nuage.

Toulouse a un parfum de Languedoc très prononcé. Plutôt bohème, elle mérite le détour pour 1 ou 2 jours avec ses petites rues très animées et plutôt colorées. 2015_toulouse

Bordeaux est sans doute une des belles villes du Sud Ouest. En effet, la belle bourgeoise affiche haut et fort son pedigree et ses prédispositions. Le travail de mise en valeur des bâtiments et autres monuments est tout simplement prodigieux. Une journée peut suffire mais il faudra choisir.

Bordeaux_2015

Enfin, pensez à visiter le Bordelais avec ses caves et ses vignobles. Pourquoi ne pas vous arrêter à Saint-Émilion et visitez une cave ? Après la visite, faites vos emplettes et remplissez le coffre de la Focus (343 litres). C’est plus ludique que les supermarchés (même du coin) avec l’ambiance dégustation et conseil en plus ! Même si les prix sont presque similaires, vous pourrez dénicher des perles rares comme chez  Dany des établissements Martin

* Notre modèle d’essai disposait de nombreuses options pour agrémenter confort, sécurité et stye. Prenez ce qui vous plaît et faites vous plaisir quitte à équiper votre bolide d’options dites « Premium » comme : l’accès mains-libres (pour moi, un must qui vaut ses 300€!), le GPS complet SYNC 2 couplé à la caméra de recul (1.150+250€), le régulateur/limiteur qui devrait être de série sur le marché français ! Les bi-Xénon dynamiques qui rendent la voiture encore plus agressif, must pour les chauffeurs de nuit. Ou encore le Pack Sécurité Intégrale à 1.000€ (il porte bien son nom) qui comprend Stop and Start, avertisseur de franchissement de lignes (moins convainquant), reconnaissance des panneaux (couplée au GPS) très pratique avec les limites de vitesse qui changent trop régulièrement à l’approche des radars zones dangereuses, la surveillance de la vigilance du conducteur et celle des angles morts (avec çà, vous êtes parés, mais il faut encore tenir le volant !). Sans oublier le Pack Style 19’ Noir à 1.150€ (je ne vous dis pas ce qu’il y a dedans, relisez l’article !). Et le traitement de choc, spécial ‘paparazzi’, Tangerine Scream à 1.200€, superbe mais rappelez-vous, vous êtes à l’intérieur donc vous ne la voyez pas, mais on vous catalogue en moins de 6.5 secondes (chrono sur le 0-100km/h) !

FOCUS ST79