Ah c’était le bon temps quand on arrivait au bivouac, on ouvrait la tente de toit au milieu des dunes à l’infini, on préparait le thé à la menthe ou le repas du soir, la nuit s’annonçait encore étoilée et féerique !

Mais voilà, les déserts proches et hospitaliers se font rares et les années passant nous poussent inexorablement vers la recherche de plus de confort. Ça ne veut pas dire fatalement gros camping-car qui clone la maison avec cosy bar intégré, non, simplement être vite à l’abri par mauvais temps et accéder facilement à un confort simple sans perdre sa mobilité.

cc-luxe

Un salon d’une résidence de millionaire ? Oui mais en cellule !

La transition n’est pas toujours simple, elle matérialise « l’irrésistible outrage des années » sur nos comportements et nos aspirations….

Vous avez dit embourgeoisement ? Non pas du tout, c’est au contraire la recherche de solutions qui nous permettront le plus longtemps possible de satisfaire notre soif de découverte avec un parfum d’aventure.

Les nouvelles destinations sont moins propices à la vie extérieure, plus de vent, de pluie, de froid et on se surprend à penser pour ne pas dire rêver à la cellule douillette sur porteur 4×4 qui rend plus sympathique les gros orages, solution qui colle bien avec nos attentes. Voilà, la décision est prise, on va se lancer à la recherche de l’oiseau rare, mais pour le débusquer un peu de réflexion est nécessaire et le projet mérite une approche un tant soit peu méthodique.

c’est au contraire la recherche de solutions qui nous permettront le plus longtemps possible de satisfaire notre soif de découverte avec un parfum d’aventure

En effet sur le marché, il y a pléthore de produits tous avec des caractéristiques bien différentes. Nous allons exclure de notre analyse les fourgons 4×4 (Iveco, Sprinter, Crafter et autres Bremach …) lesquels, tout en permettant d’excellentes solutions, sont généralement moins polyvalents, plus coûteux et peu nombreux sur le marché.

Cet article ne s’adresse pas aux vieux briscards aguerris qui ont bourlingué sur les pistes du monde, il vise plutôt à aider ceux qui hésitent à se lancer et craignent de se tromper.

La méthode préconisée est très simple et classique pour limiter les risques d’erreurs regrettables, elle consiste à réaliser un cahier des charges qui va tenter de définir de manière si possible exhaustive tous les critères significatifs du choix.

Quel est mon projet ? Pour quelles destinations ? Avec quel budget ? Avec qui ? Quel niveau de confort ? …autant de points qu’il faudra formaliser sur le papier: on ne change pas de cellule tous les ans !

Tendance crapahuteur ou plutôt pistes roulantes ceci influe sur les cellules, des plus compactes baroudeuses aux familiales à l’embonpoint certain et qui feront frissonner l’équipage dans les dévers et autres passages délicats …

Le porteur

Nombreux sur le marché depuis quelques années, les pickups ont le vent en poupe. La technologie a évolué, les motorisations deviennent puissantes et sobres, le confort atteint celui des berlines et quasiment tous les constructeurs proposent simple cabine, cabine approfondie et double cabine.

Revers de la médaille tous les véhicules récents sont bourrés d’électronique, norme Euro 5/6 oblige, avec des fiabilités variables. Les rares produits ‘à l’ancienne’ (exemple Toyota HZJ) importés par des circuits parallèles sont vendus à des prix indécents.

De plus la fiscalisation est très avantageuse car ces pickups sont classifiés en utilitaires. Enfin leurs capacités tout terrain sont très honorables.

Motorisation

Les puissances varient de 120 à 200cv, avec boite mécanique ou boite automatique. Les suspensions arrières, sauf sur le Defender, sont à lames. Production majoritairement asiatique et européenne.

On commence à trouver des pickups américains dignes d’intérêt si on cherche puissance, confort et un certain standing ! Leur consommation est devenue acceptable, les prix ont baissé et on trouve même des diesels. Leur point faible, outre leur faible diffusion dans de nombreux pays, est la charge utile.

Pour une prévision réaliste des consommations on rajoutera au minimum 2l/100km à celle annoncée par le constructeur voire plus selon la cellule. En pratique il sera difficile de descendre en dessous de 12l/100km en moyenne.

Configuration chassis

Les doubles cabines

Pour quatre personnes, sauf si enfants très jeunes, on s’orientera vers un double cabine.

AvantageInconvénient
Pour la majorité des constructeurs c’est la seule version qui permet d’accéder à la motorisation la plus puissante, pas indispensable…mais agréable avec une charge de véhicule toujours très importante.
Benne plus courte donc cellule moins confortable et porte à faux plus important
xtracab

Xtra Cab pour Extended Cabine

Xtracab ou cabine approfondie

Equipé de deux sièges arrières de secours c’est probablement le meilleur compromis pour 2 adultes.

AvantageInconvénient
Espace sièges arrières limité mais permettant éventuellement 1 à 2 jeunes enfants, stockage de nombreux matériels ou transport d’un guide obligatoire dans certains pays, bonne longueur de benne permettant une cellule confortable
En général pas d’accès à la motorisation la plus puissante ou à la boite auto

Simple cabine

Un "porteur" Land-Rover Defender simple cabine

Un « porteur » Land-Rover Defender simple cabine

En général la version la plus utilitaire du catalogue, à l’équipement limité, mais qui permet un large choix de cellules confortables.

simpleCab1
Un Toyota Hilux, excellent choix pour un porteur simple cabine

La marque

Les pays visés détermineront ce critère, les marques étant diversement représentées, ce qui influe sur l’efficacité du service après-vente, toujours utile même avec un véhicule récent… Si le voyage est programmé plus précisément vers certains pays, Afrique, Amérique du nord, du sud, pays de l’Est, il sera prudent de tenir compte des représentations locales

La charge utile est essentielle car on aura toujours du mal à respecter le PTAC …une cellule est lourde, en général plus que ce qui est annoncé et on peut avoir une grosse surprise en passant sur la bascule ! On aura du mal à trouver une cellule équipée à moins de 400kg et lorsque tous les pleins seront faits et les coffres remplis ….le poids va vite taquiner la charge maximale ! Le porteur le mieux doté sur ce plan est le Defender 130 qui est malheureusement en passe de disparaitre.

Land-Rover Defender 130 le mieux armé quand on parle de charge utile

Land-Rover Defender 130 le mieux armé quand on parle de charge utile

Préparation

D’origine les véhicules ne sont pas préparés pour affronter les pistes de façon intensive surtout bien chargés. On devra étudier la richesse des préparations possibles selon les marques et modèles. Les catalogues dans lesquels il faudra distinguer les accessoires universels et ceux spécifiques à chaque véhicule sont pléthores, et , au-delà du superflu on s’intéressera a minima :

1 | Moteur

Filtration complémentaire indispensable, les moteurs modernes détestent les gasoils de mauvaise qualité encore souvent distribués dans certains pays. Le filtre additionnel protégera de l’eau et autres impuretés, les retours terrain récents tendent à montrer que les dernières motorisations Euro6 sont très récalcitrantes aux mauvais gasoils et en altitude élevée (4000m ?)

Le ‘schnorkel’ qui relève la prise d’air permettra aussi de limiter l’absorption de poussières et d’aborder les gués plus sereinement …

2 | Suspensions

Il sera quasiment indispensable de renforcer amortisseurs et ressorts, lames ou barres de torsion en fonction de la charge. L’usage de renforts pneumatiques peut être adapté à un usage polyvalent une fois la cellule déposée. Sans cette amélioration, roulis assuré et risque de casse …Une surélévation raisonnable est possible mais pas plus sinon gare aux cardans !

3 | Protection mécanique/blindage

Une protection minimum en aluminium du sous-bassement est fortement conseillée et prolongera la durée de vie d’organes essentiels et fragiles : protection bas moteur, boite de vitesse, boite de transfert, pied d’amortisseur, arbre de transmission et ponts, réservoirs …

4 | Autonomie

Le réservoir complémentaire malgré son coût (et son poids environ 50kg) est à considérer, il permettra de s’affranchir des jerrycans toujours difficiles à caser et à manipuler, et il assurera une autonomie confortable d’autant que certains pays n’ont pas encore de gasoil désodorisé…

Si on voyage seul, le treuil peut être sécurisant mais attention au poids, un bon treuil manuel est suffisant. Pour un modèle électrique on privilégiera le câble plasma.

A noter que certains fournisseurs de cellules peuvent également assurer la préparation du porteur.

Pour deux personnes des cellules très compactes pour ‘Jeep’ ne manquent pas de charme. (jeep)

La Cellule éclatée

Combien de personnes voyageront ? 2 adultes ?, des enfants ? type d’aménagement, Fixe ou amovible ?

La fréquentation des salons montre que certains constructeurs ont expérimenté leur produit sur des voyages exigeants pour le matériel, ça se sent dans la conception et c’est toujours un plus.

Fixe ou amovible ?

Ce critère de base est simple, pour la polyvalence ce sera amovible.

fixe-100

Une cellule fixe sur Toyota HDJ100, mon fidèle partenaire de raid !

La cellule fixe offrira plus de possibilités. En effet, la dépose de la benne permet un gain de poids et de volume intérieur significatif. La fixe pourra être définitivement intégrée au porteur ou quand même démontable (exceptionnellement) ce qui présente le gros intérêt d’autoriser le changement de porteur qui vieillit souvent plus vite que la cellule pour les dévoreurs de kilomètres !

déposée

Cellule amovible

Cellule amovible : la dépose est simple de l’ordre de 30 minutes, on veillera au système de fixation, les sangles semblant moins fiables que les fixations rigides de type boulonnées. Au-delà du changement possible de porteur elle permet aussi sur place d’aller crapahuter en solo.

Camper Tischer Trail 260RS

Camper Tischer Trail 260RS

Dans les deux cas les gabarits peuvent être très différents, de la cellule top confort mais aussi top poids et encombrement qui limitera les prétentions off-road, au modèle ultra compact qui autorisera toutes les fantaisies !

Les passages cabines sont rares, mais il est utile de prévoir au moins un trou d’homme permettant par exemple un nécessaire départ précipité (dans certains cas ils peuvent rendre service) mais il faut prévoir leur condamnation possible si la grande traversée ne se fait pas en container. Le véhicule devra souvent être déplacé par des inconnus.

Le poids, toute équipée, se situera généralement entre 400 et plus de 600kg et si l’on prévoit de grandes traversées sécurisées en container une hauteur ne dépassant pas 2,3m permettra de minimiser les coûts.

La cellule Tipi 4×4 Made in France !

toit-lat

Toit relevable latéral

toit-longit

Et à ouverture longitudinale

La plupart des compactes offrent des toits relevables en toile avec ouverture latérale ou longitudinale qui permettent d’avoir une grande hauteur et un lit double en mezzanine. Pour les conditions extrêmes ou simplement une nuit discrète en ville il ne sera pas inutile de vérifier qu’un couchage de secours toit fermé est possible.

La cellule Tipi 4x4 Made in France !

De rares modèles compacts ont, soit le toit fixe rigide – parfait pour conditions difficiles mais moins de  hauteur intérieure – ou soit , plus rarement, un  toit relevable avec parois rigides.

Confort

Très variable selon les gabarits on trouvera généralement au minimum une literie pour deux, un frigidaire à compresseur, une plaque de cuisson gaz, un petit évier, une douchette extérieure, souvent un bloc toilette, ensuite viennent des équipements optionnels, chauffage, eau chaude, douche intérieure … et de nombreux compléments de confort qui figurent dans la liste d’options des fabricants, alléchants, mais ils font vite grimper l’addition et le poids …

Voilà quelques éléments qui, nous l’espérons, vous aideront dans cette recherche toujours difficile. Il faut toujours garder à l’esprit que le choix est toujours un compromis, quel que soit le budget et que ce compromis évolue avec le temps et l’expérience du terrain. Rares sont les heureux propriétaires qui du premier coup ont trouvé la perle miracle pour tous leurs voyages !

Dans un prochain article nous essaierons d’être plus quantitatifs en présentant un état des lieux sous forme de tableaux comparatifs porteurs et cellules.

Bonne chasse !

À propos de l’auteur: Jipi dit l’aventurier

Jipi dit l'aventurierUn grand amoureux des espaces et de l’autonomie. Il vit le rêve de plusieurs, celui de véritable liberté. Ici, il nous emmène avec lui. Il s’évade là où les cartes touristiques s’arrêtent – pour y dénicher la couleur locale. Il a commencé avec sa 2CV transformée en camping-car pour l’occasion, qui l’a mené en Laponie. Ce sera la première d’une longue épopée qui continue aujourd’hui. Du Maroc à la Finlande, du Japon aux États-Unis, c’est le McGyver de l’automobile, l’Inspecteur-gadget version 4 roues motrices. Jipi nous donne la piqûre du tourisme mobile, du véritable off-road, des découvertes que même le Lonely Planet ne survole pas. Suivez-le pour un véritable remontant, aventures garanties, astuces en supplément.

Cellules dans le désert

Cellules dans le désert